Principes fondateurs du mouvement pour la santé des femmes

Aux États-Unis, il y a une quarantaine d’années, les travaux entourant la parution du livre phare du mouvement pour la santé des femmes, Our Bodies, Ourselves1, déclenchaient un vaste mouvement d’appropriation de pouvoir des femmes sur leur corps et leur santé. Dans le contexte où a émergé le mouvement, de nombreuses femmes ont pris conscience de l’oppression des savoirs dits scientifiques et des pratiques médicales, notamment en matière de reproduction et de santé mentale. La dénonciation de l’exclusion des femmes des instances décisionnelles, la contestation de la norme masculine2 en médecine et de la misogynie de ses savoirs autoritaires se sont répandues sur tout le continent nord-américain et même au-delà.

Les centres de santé des femmes, qui ont essaimé en Amérique du Nord et au Québec, proposent aux femmes une démarche collective d’empowerment face au système médical et dans leur vie personnelle, ainsi qu’une prise en charge de leur santé, ce qu’on appelle l’autosanté. L’autosanté vise la réappropriation de sa santé, par la recherche d’une information diversifiée et indépendante, par la mise en action de ses choix en faveur de sa santé et par l’instauration d’un rapport de collaboration, plus égalitaire, avec le personnel médical.

  1. Ouvrage du Boston Collective for Women’s Health. La première édition a paru en 1970; la première édition commerciale, en 1973. De nombreuses rééditions chez Simon and Shuster (la dernière remonte à 2005) et de nombreuses traductions ont suivi. Adaptation française : Collectif de Boston pour la santé des femmes (1977). Notre corps, nous-mêmes, écrit par des femmes pour des femmes, Paris, Albin Michel, 240 p. (À notre connaissance, il n’existe pas de réédition française.)
  2. Citons à titre d’exemples les essais cliniques, pour la mise en marché des médicaments, qui excluent les femmes (y compris ceux pour la pilule contraceptive), la méconnaissance et la négation de la physiologie des femmes, concernant par exemple les maladies cardiovasculaires, la conception de la sexualité féminine calquée sur celle des hommes, etc.

Votre avis ”

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, idées, témoignages. Votre courriel demeure confidentiel et ne sera pas affiché.

Réseau québécois d’action pour la santé des femmes

commander l’enquête

Santé mentale au Québec : Les organismes communautaires de femmes à la croisée des chemins

Santé mentale au Québec : Les organismes communautaires de femmes à la croisée des chemins, a été amorcée par le RQASF en 2010. 75 organismes communautaires intervenant directement auprès de femmes partout au Québec ont participé à cette enquête. En savoir plus

votre don a de l’impact