La santé mentale

Parler de santé mentale provoque souvent un malaise, le sujet étant encore tabou de nos jours. Un sondage d’opinion réalisé en 2007 montre que pour la majorité de la population canadienne, les expressions « santé mentale » et « maladie mentale » sont synonymes. Même amalgame en France, « santé mentale » étant associé à des termes connotés négativement : dangerosité, folie, mal-être. Force est d’admettre qu’il existe une confusion. Bizarrement, la santé renvoie à la maladie, à des problèmes; on confond santé mentale et troubles psychiatriques. À cause des tabous entourant le « mental », les personnes vivant avec des déficiences ou des handicaps mentaux sont stigmatisées, voire exclues de la société.

Cette section expose les positions théoriques sur lesquelles se fondent nos analyses. Il s’attache à définir le concept de santé mentale. Il présente la vision globale et féministe de la santé et situe le contexte politique, en lien avec les réformes de la santé, la communautarisation des services et leurs impacts sur les organismes communautaires.

La marchandisation de la santé

Depuis la Charte d’Ottawa pour la promotion de la santé1, le Canada considère le bien-être comme partie intégrante d’une bonne santé globale. La Charte reconnait le rôle important des politiques sociales et de l’action communautaire dans la promotion de la santé. La santé mentale est de plus en plus considérée comme une affaire de société, […]

Psychiatre : une autorité remise en question

L’autorité des spécialistes en psychiatrie est depuis longtemps remise en question. Dès 1973, les féministes ont critiqué l’inclusion du syndrome prémenstruel (SPM) dans la liste des troubles mentaux du DSM, la même année où, enfin, l’homosexualité en était retirée. Les dernières controverses, dont celle concernant des millions de prescriptions d’antipsychotiques de nouvelle génération à des […]

Santé au Québec : la situation actuelle

Depuis le début des années 2000, la marchandisation de la santé, amorcée en douce au moins vingt ans plus tôt, s’accélère. Au Québec, des lois ont profondément transformé le réseau de la santé et des services sociaux. Le principal changement est la création de 95 réseaux locaux de services (RLS)1 dont les acteurs sont notamment […]

La professionnalisation des groupes communautaires

L’arrivée de jeunes travailleuses dans les rangs des groupes de femmes est parfois une source de difficultés. Des travailleuses plus expérimentées se posent des questions sur l’engagement politique des plus jeunes et leur réelle volonté de poursuivre les luttes féministes. Elles se désolent du peu de résistance des plus jeunes aux conditions difficiles d’emploi; ces […]

Principes fondateurs du mouvement pour la santé des femmes

Aux États-Unis, il y a une quarantaine d’années, les travaux entourant la parution du livre phare du mouvement pour la santé des femmes, Our Bodies, Ourselves, déclenchaient un vaste mouvement d’appropriation de pouvoir des femmes sur leur corps et leur santé.

Réseau québécois d’action pour la santé des femmes

commander l’enquête

Santé mentale au Québec : Les organismes communautaires de femmes à la croisée des chemins

Santé mentale au Québec : Les organismes communautaires de femmes à la croisée des chemins, a été amorcée par le RQASF en 2010. 75 organismes communautaires intervenant directement auprès de femmes partout au Québec ont participé à cette enquête. En savoir plus

votre don a de l’impact