Parfois, ce n’est qu’à travers les drames que l’on prend conscience de l’étendue des problèmes existants. Ces trente beaux jeunes sont décédés entre 2001 et aujourd’hui, de troubles alimentaires, d’une surdose de drogue ou de suicide. Ces décès ont des particularités communes : ils concernent des personnes toutes mortes très jeunes, d’autodestruction. Elles étaient aussi...