La chirurgie esthétique est fille de la médecine militaire. Son objectif initial : limiter les traces de blessures infligées aux soldats, en particulier les brûlures profondes. Elle s’est ensuite penchée sur des cas plus difficiles : refermer des plaies de grandes dimensions, reconstruire les os écrasés, etc. Dans les années 1930, on a tenté d’intervenir...