Savez quoi ? « Prendre la pose » peut s’avérer une excellente façon de dénoncer avec force et humour l’image de la Femme (celle avec un grand F, celle dont on se demande à quoi elle peut bien correspondre) mise en scène par certains magazines de mode. C’est exactement ce que démontre l’artiste madrilène Yolanda Dominguez avec sa série Poses. Résultat : drôle, intelligent, décapant.

“Poses” is a direct criticism of the absurd and artificial world of glamour and of fashion that magazines present. Specifically, the highly-distorted image of women that they transmit through models that do not represent real women and that avoid all those who are not within their restricted parameters.

Yolanda Dominguez

Le travail de Yolanda Dominguez n’est pas sans rappeller celui de la photographe Holly Norris, évoqué par ailleurs dans ce blogue. De la dérision au service de la conscientisation.